Lyon Part-Dieu

en fr

Restez informés

  1. Accueil
  2. Vos questions • Nos réponses

Choississez une thématique

Retrouvez ici toutes les réponses aux questions les plus fréquemment posées
concernant le projet et les chantiers de la Part-Dieu.


  • Comment le projet est-il financé ?

    L’investissement public et privé du projet à horizon 2030 est estimé à 2,5 milliards d’euros, ce qui en fait un véritable moteur pour l’emploi. Sur ce montant global, environ 400 millions d’euros sont issus de fonds publics (Europe, Etat, Région Auvergne Rhône Alpes, Ville de Lyon, Métropole de Lyon) ou du groupe SNCF. Ils permettent de financer les espaces publics, la gare et ses infrastructures. Les projets de construction de logements et bureaux sont portés par les promoteurs puis les acquéreurs des bâtiments.  Il est à noter que ces constructeurs financent une part significative des équipements publics dans le cadre d’un outil opérationnel : la Zone d’Aménagement Concertée (ZAC) Part-Dieu Ouest.

  • Quel est le calendrier de réalisation du projet ?

    Le projet Lyon Part-Dieu est organisé en 3 grandes phases :

    • 2010-2015 : cette période correspond au lancement du projet : choix de l’agence l’AUC comme architecte urbaniste,  élaboration du projet,   lancement des études notamment autour du pôle d’échanges multimodal. En parallèle, des opérations immobilières ont vu le jour comme la tour Incity, Green Part-Dieu, Crystallin, les archives départementales et métropolitaines, Equinox et le réaménagement de la rue Garibaldi
    • 2016-2023 : cette 2e phase correspond à la livraison des premières opérations conçues dans le cadre du projet : Silex1, Terralta, réhabilitation du 107 Servient, Sky 56. Elle va se poursuivre jusqu’en 2023 autour de la rénovation du centre commercial (2018-2020) et le pôle d’échanges multimodal (2018-2023) et de ses abords comme l’aménagement de la place de Francfort et des espaces publics limitrophes (Vivier Merle, du Lac, Cuirassiers, Desaix) au fur et à mesure des livraisons.
    • 2023-2030 : la troisième phase du projet, encore à l’étude concernera le réaménagement du nord de la place Béraudier, la poursuite ou la réhabilitation ou construction de projets privés (logements et bureaux), notamment autour de la rue Garibaldi.

Mettez à jour votre navigateur pour consulter ce site