Lyon Part-Dieu

en fr

Restez informés

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Concertation sur l’esplanade Mandela : bilan de la première phase

Participer

Concertation sur l’esplanade Mandela : bilan de la première phase

Entre avril et septembre 2019, la SPL Lyon Part-Dieu a lancé une concertation volontaire auprès des usagers, associations, salariés et riverains de l’esplanade Mandela pour réfléchir à son extension à l’horizon 2024. Cette concertation a été déclenchée dès la phase de l’élaboration du programme d’agrandissement de l’esplanade et accompagnée par le groupement Initial Consultants / Itinéraire Bis / Collectif Pourquoi Pas / Ouesk. 

La concertation a associé l’ensemble des acteurs actuels et à venir du site : conseils de quartier,  comités d’intérêts locaux, associations riveraines, associations sportives, salariés du quartier dont ceux d’Orange, équipements (archives départementales, collège Gilbert Dru, école Josserand…).

Les objectifs

  • partager les enjeux d’aménagement
  • faire émerger des visions collectives sur la programmation
  • établir un diagnostic du site
  • travailler autour de plusieurs scénarios d’aménagement

Les modalités de concertation

  • des entretiens et rencontres avec les principaux acteurs du quartier et les partenaires institutionnels
  • une réunion d’information et de mobilisation des riverains (habitants et salariés) aux archives départementales le 21 mai 2019 précédée d’un diagnostic en marchant pour recueillir les envies et perceptions
  • 3 ateliers thématiques organisés en juin avec les usagers, permettant d’avoir un premier retour sur les intentions de programme
  • 2 micro-chantiers durant l’été pour proposer une approche plus sensible du site : une table d’orientation et une sculpture-miroir
  • un événement final de restitution le 14 septembre sous forme de jeu de piste, animations sportives permettant de mettre fin à la phase de concertation sur un moment convivial et de recueillir les avis sur le scénario d’aménagement retenu

Le bilan de la concertation 

La concertation a rassemblé de nombreux participants : autour de 400 personnes ont participé aux différents temps de concertation dont 100 personnes à la réunion publique, 75 aux ateliers, entre 200 et 250 personnes à la journée de restitution.
Les participants étaient issus d’horizons variés, notamment lors de l’évènement de restitution.
La concertation a permis :

  • D’afficher l’ambition politique et urbaine autour de ce grand parc paysager au sein du quartier de la Part-Dieu
  • De mobiliser et de créer des échanges entre des usagers qui n’ont pas l’habitude de se rencontrer autour d’intérêts communs
  • De commencer à donner du sens, une identité à un territoire mal défini en termes de limites physiques et de représentations mentales
  • De partager et de conforter les principaux enjeux du programme et le scénario final proposé : un parc urbain ouvert à dominante sportive.
  • D’affiner certains éléments: le type d’équipements sportifs souhaité, la part de développement durable dans le projet d’aménagement

4 enjeux pour le futur parc 

L’équipe de programmation a proposé de retenir 4 enjeux principaux autour de l’aménagement du futur parc suite aux premiers échanges avec les publics de la concertation.

  • Enjeu 1 : offrir un îlot de fraîcheur
    – Créer des espaces arborés et ombragés pour le confort d’été tout en favorisant la biodiversité en ville
    – Trouver un équilibre entre les surfaces perméables permettant l’infiltration et les surfaces aménagées (circulation, aire de jeux, sport…)
    – Valoriser et introduire la présence de l’eau pour le confort d’été
  • Enjeu 2 : retrouver une continuité piétonne
    – Faciliter les traversées piétonnes sur Felix Faure et des plateformes du tramway
    – Rendre qualitatif ce lieu de passage
    – Résoudre les conflits d’usages entre piétons, tramways et cyclistes
  • Enjeu 3 : ouvrir les pratiques au plus grand nombre
    – Garder l’équilibre entre espace public de proximité pour les habitants, espace de détente pour les bureaux, espace de loisirs à l’échelle de la ville et de la métropole
    – Proposer des usages sportifs pour des publics variés, avec des équipements sportifs peu « excluant », mais également une offre complémentaire dans ce quartier
    – Valoriser les initiatives qui participent à l’animation et l’appropriation de cet espace public (jardin partagé, commerces, verger…)
    – Conserver la vocation événementielle et d’animation à l’échelle du quartier.
  • Enjeu 4 : créer une « identité » Mandela
    – Offrir une lisibilité générale de l’espace entre l’esplanade existante et son extension tout en valorisant les différentes ambiances des sous-espaces
    – Faire participer le paysage urbain à l’identité du lieu : l’horizon sur le quartier depuis Félix Faure, vue sur le Fort Montluc
    – Créer des éléments de repère (aménagements, mobiliers…) qui renforcent l’unité de cet espace aujourd’hui morcelé

3 scénarios de programmation

Sur la base de ces enjeux, 3 scénarios ont été présentés par l’équipe de programmation lors de cette concertation :

Scénario 1 : l’esplanade prolongée 

Le scénario 1 donne la priorité à la continuité de l’esplanade et à la réduction des ruptures.
Il prévoit le prolongement des aménagements existants avec un espace ouvert central et polyvalent, avec des activités sportives en lisière du parc.
Afin de réduire la rupture de l’avenue Félix Faure et créer une unité d’espace, un grand plateau traversant est proposé, où le piéton a plus de facilité à traverser, ainsi qu’un élément signal et fédérateur sur la partie centrale.

Scénario 2 : la bande équipée

Le scénario 2 prévoit de poursuivre la « bande équipée » située au bord du parc à l’est. Cette colonne vertébrale s’étend de manière continue du nord au sud.
Elle relie différents espaces complémentaires et abrite une série d’équipements sportifs et de convivialité.
L’eau est mise en scène sur la partie centrale, en lien avec une buvette inspirée des « pieds humides » lyonnais.
La pointe nord est largement arborée sous la forme d’un verger urbain.

Scénario 3 : des îlots sportifs

Le scénario 3 assume le fractionnement des espaces en proposant pour chaque secteur des ambiances et des usages différents.
La partie nord est largement plantée.
Des îlots sportifs et de convivialité sont aménagés et vinent ponctuer cet espace sous la forme de clairières ou d’îlots.

Le scénario 2 est celui qui présente le plus de points de convergence issus de la concertation et qui a rencontré le plus de suffrages lors de la journée de restitution de la concertation le 14 septembre (53% des participants), auprès des membres du comité d’information et de participation du projet Lyon Part-Dieu.

Prochaines étapes

Sur la base de ces enjeux d’aménagement, la SPL Lyon Part-Dieu a lancé un appel à candidatures pour retenir au premier semestre 2020 le maître d’œuvre en charge de concevoir le futur espace public. La concertation se poursuivra en phase de maîtrise d’œuvre à partir de l’automne 2020.

 

Actualités

Mettez à jour votre navigateur pour consulter ce site